Les marchés européens ouvrent en légère baisse

le
1
LES MARCHÉS EUROPÉENS EN LÉGÈRE BAISSE, AFFECTÉS PAR LES VALEURS MINIÈRES
LES MARCHÉS EUROPÉENS EN LÉGÈRE BAISSE, AFFECTÉS PAR LES VALEURS MINIÈRES

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en légère baisse mercredi, affectées par les valeurs minières et la chute d'Areva après l'abandon de ses objectifs financiers.

À Paris, le CAC 40 perd 7,53 points, soit 0,18% à 4.254,85 points à 8h54 GMT. À Francfort, le Dax recule de 0,07% et à Londres, le FTSE abandonne 0,27%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro lâche 0,17% et le FTSEurofirst 300 0,28%.

Les titres Rio Tinto et BHP Billiton perdent respectivement 1,8% et 1,6%, dans le sillage des contrats à terme sur le minerai de fer en Chine qui ont baissé de 5% dans un marché qui souffre d'une offre surabondante.

A Paris, l'action Areva a perdu jusqu'à 23% dans de gros volumes, à des plus bas depuis juin 2012, après la suspension de ses objectifs pour 2015 et 2016.

Au plan sectoriel, tous les indices du Stoxx 600 sont dans le rouge à l'exception notable de celui de la santé, qui grappille 0,31% dans le sillage des bonnes performances du secteur à Wall Street la veille.

A Madrid, la banque BBVA perd 0,44% après avoir confirmé des négociations en cours pour se renforcer au capital de la banque turque Garanti, laquelle prend plus de 2% à Istanbul.

A Milan, Generali est peu changé bien qu'ayant dit s'attendre à atteindre à l'avance ses objectifs 2015 et à porter son taux de distribution de dividende à plus de 40% grâce au renforcement de son bilan.

Parmi les valeurs moyennes, l'action Soitec gagnait 4,5% à 2,07 euros à Paris en début de séance avant de réduire son avance à 1%. Malgré une perte accrue, le fabricant de matériaux pour semi-conducteurs se dit en mesure d'atteindre son objectif de retour à une marge opérationnelle positive pour l'exercice 2015-2016.

Sur le marché des changes, le dollar est à un plus nouveau plus haut de sept ans face au yen à 117,37 et s'apprécie de 0,06% par rapport à l'euro, à 1,25.

Le Brent de mer du Nord continue sa glissade sous les 80 dollars en abandonnant 0,08% en raison des doutes sur la capacité de l'Opep à soutenir les cours pétroliers avant la réunion ministérielle du 27 novembre à Vienne.

(Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • faites_c le mercredi 19 nov 2014 à 10:31

    "Les principales Bourses européennes ont ouvert en légère baisse mercredi, affectées par les valeurs minières" Quand on nous sort ce genre d'explications, on comprend que les auteurs des articles dans les agences de presse (AFP ou Reuters) n'ont manifestement aucune formation financière et économiques! Les valeurs minières dans les indices européens doivent peser au grand maximum 0.1% de ceux-ci et il faudrait donc un véritable krach de ces valeurs pour avoir un effet sur les indices!