Les marchés européens orientés à la hausse à la mi-séance

le , mis à jour à 13:00
0

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes sont orientées en hausse à la mi-séance, les investisseurs reprenant leur souffle après les turbulences des derniers jours, et Wall Street est également attendue dans le vert à l'ouverture.

Vers 12h40, le CAC 40 progressait de 0,57% à Paris, le Dax gagnait 0,77% à Francfort et le FTSE avançait de 0,38% à Londres. Les indices paneuropéens FTSEurofirst 300 et EuroStoxx 50 s'adjugent respectivement 0,70% et 0,65%.

Face aux incertitudes sur le dossier grec et à la hausse des rendements obligataires, "les investisseurs ont réagi de façon excessive au cours des dernières séances et le marché est passé en 'sur-achat'", estime Christian Stocker, stratégiste chez UniCredit à Munich.

"Je m'attends à un rétablissement dans les prochains jours pour des raisons techniques. Mais à plus long terme, les actions resteront attractives avec l'amélioration des perspectives de bénéfices et le redressement progressif de l'économie européenne", poursuit-il.

Le rendement des emprunts d'Etat allemands à dix ans a dépassé 1% sur le marché secondaire dans la matinée pour la première fois depuis septembre, un mouvement favorisé par la remontée des anticipations d'inflation dans la zone euro.

Plusieurs valeurs britanniques figurent dans le haut du classement des fortes hausses à l'échelle européenne. Standard Chartered progresse de près de 4,9%, une évolution que des investisseurs attribuent à la perspective d'une modification de la taxe bancaire en Grande-Bretagne.

Le distributeur Sainsbury's s'adjuge 4,8% malgré une baisse de ses ventes trimestrielles, ce recul étant conforme aux attentes. Il entraîne dans son sillage son concurrent Tesco (4,2%).

Le groupe belge de chimie Solvay les accompagne dans le peloton de tête du FTSEurofirst 300 et avance de 3,78% après l'annonce d'objectifs de réductions de coûts supérieurs à ses précédentes prévisions.

L'indice européen des valeurs technologiques enregistre le plus fort recul sectoriel (-0,11%), entraîné par Capgemini, plus forte baisse du CAC 40 (-0,63%) après son augmentation de capital.

(Atul Prakash, Myriam Rivet et Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant