Les marchés européens finissent en hausse, le rebond se poursuit

le
0
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en hausse lundi, à des plus hauts de quatre mois, les acteurs du marché guettant les signes d'une intervention de la Banque centrale européenne (BCE)pour juguler la crise de l'euro.

La BCE a fait savoir jeudi dernier qu'elle pourrait racheter des obligations souveraines pour faire baisser les coûts d'emprunt de l'Espagne et de l'Italie. Si l'absence de mesures immédiates et le caractère conditionnel des décisions prises avaient initialement déçu les marchés, les espoirs d'une intervention décisive de la banque centrale se redessinent.

"Les marchés se sont lancés dans des espoirs de voir des progrès dans la situation européenne et sur le fait que la BCE a mis en place une feuille de route pour soutenir l'Espagne et l'Italie", a commenté Didier Duret, directeur des investissements chez ABN-Amro Private Bankink, qui précise qu'il "n'est pas le moment d'être à 'sous-performer' sur les actions".

À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 0,81% (+27,37 points) à 3.401,56 points. L'indice parisien clôture au-dessus du seuil des 3.400 points pour la première fois depuis le 3 avril dernier.

Le Footsie britannique a pris 0,37% et le Dax allemand 0,77%, tandis que l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 progressait de 0,48%. A Wall Street, les places boursières évoluaient dans le vert.

La Bourse de Madrid a clôturé en vive hausse (+4,41) après avoir vu sa cotation interrompue une grande partie de la journée en raison d'une panne technique.

Signe du retour de l'appétit pour le risque, les investisseurs ont délaissé les valeurs défensives pour plébisciter les secteurs les plus cycliques, comme l'automobile (+2,17% ) et les financières (+0,71%).

Par ailleurs, les tensions sur les rendements obligataires espagnols et italiens se sont nettement apaisées. Le rendement de l'emprunt d'Etat espagnol à 10 ans a ainsi reculé de plus de 13 points de base, sous le seuil critique des 7% (6,79%).

L'euro évoluait également en hausse face au dollar, autour de 1,2420, après avoir touché dans les échanges matinaux en Asie un plus haut d'un mois face au billet vert (1,2443 dollar).

Blandine Hénault pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant