Les marchés européens en nette hausse dans les premiers échanges

le
0
LES BOURSES EUROPÉENNES OUVRENT EN NETTE HAUSSE
LES BOURSES EUROPÉENNES OUVRENT EN NETTE HAUSSE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en nette hausse mardi dans les premiers échanges, portées comme lundi par le compartiment lié aux matières premières, profitant, à l'instar de Wall Street et l'Asie, de déclarations de Janet Yellen, la présidente de la Fed, qui ont rassuré sur l'état de santé de l'économie américaine tout en restant dans le flou concernant la date de remontée des taux d'intérêt aux Etats-Unis.

À Paris, l'indice CAC 40 prend 0,99% à 4.467,34 points vers 07h30 GMT. À Francfort, le Dax avance de 1,38% et, à Londres, le FTSE de 0,78%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro gagne 1,22% et le FTSEurofirst 300 1,01%.

Janet Yellen a donné lundi un aperçu pour l'essentiel positif de la situation économique des Etats-Unis et a souligné qu'une hausse des taux restait d'actualité mais elle est restée muette sur le moment où elle pourrait se concrétiser.

Cette absence de calendrier continue de peser sur le dollar, en léger repli face à un panier de devises internationales, à 93,886, après être tombé lundi à un plus bas de près de quatre semaines à 93,745.

Le repli infime du dollar stabilise les cours du pétrole et, de ce fait, l'indice regroupant les valeurs pétrolières européennes avance de 1,54%, deuxième plus forte progression sectorielle.

Comme la veille, c'est l'indice des matières premières, dopé par l'accès de faiblesse du dollar, qui tire encore la cote vers le haut. Après son gain de 4,3% enregistré lundi, il progresse encore de plus de 2%, enchaînant à ce stade une quatrième séance de hausse de suite.

Depuis le début de l'année, cet indice est en hausse de près de 18%, meilleure performance sectorielle sur la période devant l'indice pétrolier (+6%).

Dans ce cadre de bonne tenue du marché actions, le prix des Bunds allemands est stable tandis que le cours de l'or perd quelque 0,2%.

Le titre Natixis gagne 3,9%, affichant l'une des plus fortes hausses de l'indice Stoxx 600 après que Jefferies a annoncé avoir entamé le suivi de la valeur avec une recommandation "achat".

A l'inverse, l'action Vivendi (-0,73%) accuse la baisse la plus marquée de l'indice Euro Stoxx 50 après que Barclays a abaissé sa recommandation à surpondérer.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant