Les marchés européens débutent en hausse

le
0

PARIS (Reuters) - Les marchés européens ont débuté en hausse après la désignation de Mario Monti pour former le nouveau gouvernement italien et la formation du cabinet Papadémos en Grèce, qui ravive l'espoir d'une amélioration progressive sur le front de la crise de la dette dans la zone euro.

Le gouvernement de technocrates en cours d'élaboration à Rome et le cabinet d'union nationale qui a prêté serment à Athènes sont censés regagner un peu de confiance auprès des investisseurs.

"Le fait que l'Italie et la Grèce aient évité le vide politique est une bonne chose. Reste à savoir si les gouvernements d'unité nationale fonctionneront", résume Katsunori Kitakura, de Chuo Mitsui Trust Bank à Tokyo.

L'indice Eurostoxx 50 progressait de 0,63% une vingtaine de minutes après le début des échanges. A Paris, l'indice CAC 40 gagnait 0,58% à 3.167,52 points tandis que la Bourse de Milan affichait un rebond de 2,1%.

Parmi les valeurs bancaires exposées à l'Italie et à la Grèce, Crédit agricole, BNP Paribas et Société générale progressent respectivement de 2,25%, 3,66% et 2,12%. UniCredit prenait 4,42%.

La prudence devrait toutefois être de mise avant le premier test grandeur nature que constituera, dans la matinée, l'adjudication de trois milliards d'euros d'obligations à cinq ans par le Trésor italien.

Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant