Les marchés européens confirment leur tendance haussière

le
0
LES MARCHÉS EUROPÉENS CONFIRMENT LEUR TENDANCE HAUSSIÈRE
LES MARCHÉS EUROPÉENS CONFIRMENT LEUR TENDANCE HAUSSIÈRE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes confirment leur tendance haussière à mi-séance jeudi, en dépit du léger repli des futures sur indices américains.

La journée fériée en France, en Italie, en Espagne et dans certains Länder d'Allemagne limite l'activité même si les marchés fonctionnent normalement. L'approche de l'élection présidentielle américaine, mardi, contribue aussi à freiner les initiatives, d'autant qu'elle sera précédée, vendredi, par la publication des chiffres de l'emploi de septembre.

À Paris, le CAC 40 avance de 19,64 points ou 0,57% à 3.448,91 à 11h30 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,54% et le FTSE prend 0,55% à Londres. L'indice paneuropéen Eurostoxx 50 progresse de 0,54%.

Les futures sur indices new-yorkais laissent présager une ouverture en baisse à Wall Street, où les transactions ont repris dans de faibles volumes mercredi après l'interruption de deux jours provoquée par le passage de l'ouragan Sandy. Le groupe pharmaceutique Pfizer risque de peser sur la tendance après la publication d'un chiffre d'affaires inférieur aux attentes, qui lui vaut de perdre 2,1% en avant-Bourse.

En Europe, l'attention se porte comme la veille sur les résultats de sociétés, principalement au Royaume-Uni où la journée n'est pas fériée.

En tête des hausses de l'indice paneuropéen FTSEuroFirst 300, l'opérateur télécoms BT s'adjuge 6,73% après avoir publié un bénéfice trimestriel en hausse de 7% et confirmé son objectif de résultat sur l'ensemble de l'année . Lloyd's Banking Group, en hausse de 6,14%, n'est pas en reste après avoir lui aussi rassuré .

Legal & General (+3,73%) et Royal Dutch Shell (+1,06%) profitent aussi de leurs résultats.

A Paris, LVMH s'octroie 3,15%, la meilleure performance de l'EuroStoxx50, dans le sillage du suisse Richemont, qui grimpe de 5,46% après un relèvement de la recommandation de Bank of America Merrill Lynch, passé de "sous-performance" à "achat" sur le titre du groupe de luxe.

Parmi les valeurs de second rang, Maurel & Prom bondit de 8,75% sur l'intérêt supposé du chinois Sinopec pour la société pétrolière. .

L'euro est stable sur le marché des changes et les écarts sont également limités sur les marchés obligataires. Aucune nouvelle n'étant attendue dans l'immédiat dans la zone euro - les Espagnols n'estiment toujours pas avoir besoin d'aide et le dossier grec a été renvoyé à l'Eurogroupe du 12 novembre - l'attention se porte sur les Etats-Unis avec la publication, vendredi, des chiffres du chômage puis le scrutin de mardi prochain.

Selon un trader, les marchés de taux misent sur une victoire de Barack Obama, jugée plus favorable aux Treasuries puisque le candidat républicain Mitt Romney conteste le programme de rachats obligataires de la Fed et promet de réduire davantage les dépenses fédérales.

"Le risque serait que Romney l'emporte car les marchés semblent préférer une réélection d'Obama", dit-il. "Mais au vu des flux, les gros hedge funds ne paraissent pas impliqués. Quant aux gérants, ceux qui brassent de l'argent réel, ils ont atteint leurs objectifs pour l'année et n'ont manifestement pas envie de prendre trop de risques, surtout en Europe".

Sur le marché pétrolier, les cours du Brent sont repartis à la baisse malgré l'annonce d'un rebond de la production manufacturière chinoise en septembre . "Le PMI chinois est conforme aux attentes et avait été intégré dans les cours. L'attention se porte plutôt sur l'ouragan Sandy, car le Nord-Est (des Etats-Unis) est une zone densément peuplée et si les infrastructures et les routes sont endommagées, il y aura moins de circulation automobile et moins de consommation d'essence", explique Natalie Rampono, analyste chez ANZ.

Véronique Tison pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant