Les marchés européens chutent, Grèce et Chine plombent le moral

le
0
Les marchés européens chutent, Grèce et Chine plombent le moral
Les marchés européens chutent, Grèce et Chine plombent le moral

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont essuyé lundi de lourdes pertes, les craintes d'une sortie de la Grèce de la zone euro venant s'ajouter aux inquiétudes portant sur un ralentissement de l'économie chinoise alors que Pékin a réduit le ratio de réserve obligatoire des banques.

L'indice CAC 40, tombé en séance à son plus bas niveau depuis fin décembre 2011, a fini en repli de 2,29% à 3.057,99 points.

La Bourse de Londres a perdu 1,97%, celle de Francfort 1,94% et la place madrilène 2,66%. Un peu plus tôt, Athènes a clôturé en recul de 4,56%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 abandonne 2,17% en clôture provisoire.

La "Gauche radicale" grecque a refusé de participer à de nouvelles tractations pour tenter de former une coalition, ce qui renforce le scénario d'un nouveau scrutin législatif en juin, et prolonge l'instabilité politique du pays.

Par ailleurs, la décision des autorités chinoises d'abaisser ce week-end le ratio de réserves obligatoires des banques est une nouvelle fois venue illustrer les incertitudes sur la croissance de la deuxième économie mondiale.

Les valeurs financières et les cycliques ont largement pâti des craintes entourant l'avenir de la zone euro et du ralentissement économique en Chine, l'indice Stoxx des bancaires perdant 2,76% et celui de la construction 3,12%, plus fortes baisses sectorielles en Europe.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant