Les marchés européens accroissent leurs gains à la mi-séance

le
0
LES MARCHÉS EUROPÉENS ACCROISSENT LEURS GAINS À MI-SÉANCE
LES MARCHÉS EUROPÉENS ACCROISSENT LEURS GAINS À MI-SÉANCE

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes sont orientées en nette hausse vendredi à la mi-séance, accentuant leurs gains de la veille dans le sillage de Wall Street, qui avait été rassurée par des indicateurs économiques encourageants sur la reprise de l'économie américaine.

Vers 12h40, le CAC 40 gagnait 0,49% (22,85 points) à 4.698,14 points à Paris, le Dax prenait 0,47% à Francfort et le FTSE avançait de 0,52% à Londres. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 et l'EuroStoxx 50 de la zone euro progressent respectivement de 0,66% et 0,60%.

Aux valeurs, le titre Carrefour bondit de près de 6% et enregistre la plus forte progression de l'indice européen Stoxx 6000, les solides résultats trimestriels du distributeur ayant été bien accueillis.

A l'inverse, Hugo Boss plonge de 10%, plus fort recul du FTSEurofirst 300, au lendemain de la révision en baisse de ses prévisions de ventes et de bénéfices pour 2015.

Comme le groupe allemand de mode, le secteur du luxe pâtit des inquiétudes concernant l'évolution de la demande en Chine. Kering, Hermès, Swatch et LVMH cèdent entre 1,31% et 2,75%.

Après avoir fait état d'un bénéfice trimestriel en recul et sous le consensus, le suédois SKF, numéro un mondial des roulements à billes, voit son action plonger de 4,4%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street sans grand changement. Les investisseurs, qui tentent toujours de déterminer le moment que choisira la Réserve fédérale américaine pour relever ses taux, sont partagés au vu des indicateurs publiés jeudi.

Mais le sentiment que la Fed patientera jusqu'en 2016 pour resserrer sa politique monétaire reste majoritaire.

Sur le marché des changes, le dollar progresse de 0,29% par rapport à un panier de devises de référence, l'inflation hors alimentation et énergie s'étant avérée supérieure aux prévisions en septembre aux Etats-Unis.

De son côté l'euro recule de 0,32% face au billet vert, après la publication des chiffres de l'inflation en septembre et du commerce extérieur en août dans la zone euro.

(Atul Prakash, Myriam Rivet pour le service français, édité par Benoît van Overstraeten)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant