Les marchés émergents se stabilisent mais ne vont pas monter tout de suite, prévient Comgest

le
0

(AOF) - Du mieux mais un effort est encore nécessaire. C'est en substance la position de Comgest concernant les marchés émergents. "Nous pensons que les actions des marchés émergents offrent de meilleures perspectives que celles des marchés développés, qui sont généralement plus chères avec un potentiel de croissance limité. Toutefois, nous ne sommes toujours pas convaincus que les fondamentaux se soient améliorés au point d’annoncer un nouveau cycle haussier. Il faudrait pour cela une réduction des niveaux d’endettement et un rétablissement de la productivité", détaille la société.

Certes, la situation est en phase d'ajustement après les difficultés des dernières années sur fond de chute des prix des matières premières, vigueur du dollar américain et resserrements monétaires et budgétaires. "Désormais les comptes extérieurs se stabilisent, l'inflation se normalise, les devises s'apprécient et l'environnement économique s'éclaircit. De plus, certaines grandes économies se sont engagées sur la voie des réformes, comme la Chine ou l'Inde, ou s'apprêtent à le faire, comme le Brésil", observe Comgest.

Dans le même temps, la croissance des bénéfices des entreprises et la rentabilité des capitaux propres commencent à se redresser. De nombreuses entreprises ont adapté leur base de coûts et leurs investissements à un environnement de croissance ralentie ou de récession pure et simple.

Reste qu'un investissement sur les marchés émergents doit d'abord être basé sur une forte sélectivité, elle-même "axée sur des noms solides qui offrent la résilience nécessaire pour tirer parti d'un environnement encore difficile dans certains endroits, comme au Brésil par exemple", prévient Comgest.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant