Les marchés douchés par la Chine en pleine torpeur estivale

le
1
Des traders à la Bourse de New York le 6 août 2015. (afp.com / Spencer Platt)
Des traders à la Bourse de New York le 6 août 2015. (afp.com / Spencer Platt)

Dans une semaine qui s'annonçait comme une des plus calmes de l'année, en plein cœur de l'été, la décision de Pékin mardi d'abaisser le niveau de référence du yuan, pour tenter de relancer son activité en plein trou d'air, a fait l'effet d'une douche froide.

Les investisseurs ont eu à peine le temps de digérer la nouvelle, que le gouvernement remettait le couvert et accentuait sa dévaluation, après avoir pourtant assuré la veille qu'il s'agissait d'une "action unique".

Bloc "A lire aussi"

Mercredi sur les marchés mondiaux, le résultat était sans appel: les Bourses asiatiques ont accusé le coup - Tokyo a clôturé en baisse de 1,6%, Hong Kong de 2,38% et Shanghai de 1,06% - et les Bourses européennes leur emboîtaient le pas après avoir déjà pas mal souffert la veille.

Vers 12 heures, la Bourse de Paris perdait 2,76%, celle de Francfort 2,30%, Londres 1,34%, Madrid 2% et Milan 2,30%.

"La Chine pèse lourdement sur les marchés depuis 48 heures", résume Alexandre Baradez, un analyste de IG France.

"Le marché s'était dit que les autorités resteraient tranquilles pendant quelques jours après la première dévaluation mais la deuxième a surpris parce qu'elle est très rapprochée", selon M. Baradez.

Les investisseurs ont également été perturbés par le fort ralentissement de la production industrielle

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • d.jousse le mercredi 12 aout 2015 à 15:22

    comment rincer les petits porteurs naïfs en vacances.