Les marchés d'actions européens capitulent

le
7

De guerre lasse et ne voyant rien venir, ni l'accélération attendue de la reprise, au contraire, ni a fortiori la remontée des profits, ni même le gonflement du bilan de la Banque centrale européenne annoncé le 5 juin,

les marchés d'actions européens capitulent.   A défaut des profits qui auraient dû s'ajuster aux cours contribuant à la normalisation des PER (capitalisation rapportée aux bénéfices nets), ce sont les cours qui retombent au niveau des profits. Contrairement en effet à l'idée répandue,

l'Europe est chère, en absolu comme en relatif, en conformité certes avec le bas de cycle des profits... pourvu que ces derniers obéissent au cycle.    Comme en juillet,

le détonateur de la correction est allemand. Si le seul pays de la zone euro en mesure de jouer le rôle de locomotive s'effondre, comme semblent l'indiquer tous les indicateurs avancés, on ne voit pas comment l'Europe en pleine mutation structurelle repartira ainsi que l'anticipent les actions depuis deux ans.    Le dollar étant un jeu à somme nulle avec les Etats-Unis et le président de La Banque centrale européenne, Mario Draghi, ayant implicitement reconnu ses limites le 2 octobre,

la correction n'est pas terminée. Le retour à un PER relatif normal avec le S&P 500 valorise le CAC 40 à 3.900 points, mais les marchés nous ont habitués à surréagir.  

(lerevenu.com) - La panne de la « locomotive » allemande annoncée par les indicateurs

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gnapi le jeudi 16 oct 2014 à 15:34

    Par contre tout cet article apocalyptique pour indiquer qu'un point d'équilibre serait 3900 ... soit à peine 10% de baisse, ça fait un peu surjoué. Faute de savoir jusqu'où réellement cet octobre 2014 sera noir ou pas.

  • gnapi le jeudi 16 oct 2014 à 15:33

    Et que dire du PEA PME ? l'indice PME se prend (aussi) une raclée !!

  • gnapi le jeudi 16 oct 2014 à 15:32

    La semaine dernière encore on nous titrait : "La respiration des marchés : un bon point d'entrée".

  • gnapi le jeudi 16 oct 2014 à 15:32

    Tiens ! L'Europe est devenue chère et non plus à fort potentiel de rattrapage. Les cours se sont ajustés aux bénéfices et non plus on achète de la croissance ou des actions peut valorisées ... c'est bizarre comme discours après une baisse de 12% ... au contraire cela devrit être encore meilleur marché

  • malsie le jeudi 16 oct 2014 à 15:22

    Préparez votre retraite, confiez votre argent aux marchés, ils vous tondront en un rien de temps.....VIVE LE LIVRET A

  • pvza le jeudi 16 oct 2014 à 15:21

    Le lien fonctionne

  • M776747 le jeudi 16 oct 2014 à 15:14

    Est-ce que c'est moi qui bug, ou est-ce que le lien "Lire la suite sur le revenu" ne fonctionne pas?