Les marchés confirment leurs bonnes dispositions

le
0

(AOF) - Les marchés européens ont enchainé leur quatrième séance consécutive de hausse. Les investisseurs confirment qu’ils retrouvent de l’appétit pour le risque alors que l’incertitude politique s’efface au Royaume-Uni et que l’environnement macroéconomique continue à s’améliorer. Le CAC 40 a gagné 1,57% à 4 331,38 points et l’Eurostoxx 50 s’est adjugé 1,67% à 2 933,44 points. A Wall Street aussi, l’embellie se prolonge : le Dow Jones gagnait 0,65% vers 17h30.

Dès l'ouverture de la séance, les investisseurs européens ont trouvé une motivation pour prolonger leurs achats d'actifs risqués dans le niveau record atteint par le S&P 500. L'indice élargi de Wall Street, préféré des gérants car plus représentatif de la santé des sociétés américaines, a en effet clôturé hier à 2 137,16 points (+0,34%). Les marchés sont restés dans la dynamique inaugurée avec la publication des bons chiffres de l'emploi publiés en fin de semaine dernière.

Aujourd'hui, c'est une statistique européenne, et plus précisément allemande, qui a contribué à alimenter l'appétit des opérateurs pour les actifs risqués. Ainsi, en juin, en Allemagne, l'inflation s'est élevée à 0,2% en rythme annuel, au plus haut depuis janvier (+0,4%). L'indice enregistre aussi son troisième mois de hausse de suite : il était de -0,3% en avril. Cette évolution confirme l'amélioration de la conjoncture et éloigne un peu plus la menace d'une déflation en zone euro.

Toujours sur le plan macroéconomique, les instituts de statistiques de trois grands pays européens (Italie, Allemagne et France) ont indiqué ce matin qu'ils anticipaient un impact limité du Brexit sur la croissance européenne. Il pourrait se faire sentir à hauteur de 0,1 point seulement au quatrième trimestre, avec une croissance attendue à 0,3% au lieu de 0,4% initialement annoncé.

Du côté des valeurs, le secteur automobile s'est retrouvé aux avant-postes des indices européens. Signant la plus forte hausse sectorielle du jour (+3,76%) en Europe, il a été soutenu par les bonnes perspectives de Daimler (+4,6%) qui a fait état d'un Ebit bien supérieur aux attentes du marché pour le deuxième trimestre. A Paris, le secteur a été également à l'honneur : Groupe PSA (+6,49%) a évolué toute la journée dans le peloton de tête du CAC 40 grâce à des perspectives rassurantes délivrées suite à un premier semestre marqué par le dynamisme du marché européen.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant