Les marchés boudent le secteur du nucléaire

le
0
Au niveau mondial, la capitalisation boursière des groupes spécialisés dans le nucléaire a fondu de plus de 90 milliards de dollars depuis la catastrophe au Japon. L'Allemagne et la Chine décrètent des moratoires.

Alors que nombre de pays s'interrogent sur la poursuite du développement de l'énergie nucléaire, les marchés semblent déjà ne plus croire à cette source d'énergie. Depuis que le Japon a été frappé par un violent séisme suivi d'un tsunami puis d'une crise nucléaire, les investisseurs remettent sérieusement en doute la capacité de la filière nucléaire à se relever de ce terrible événement.

Ainsi, les opérateurs se délestent massivement des valeurs nucléaires. L'indice WNA Nuclear Energy Index, qui contient 65 valeurs liées au secteur du nucléaire, a décroché de 10% depuis vendredi dernier, quand la catastrophe est survenue. Ainsi, la capitalisation boursière de ces valeurs s'est effritée de 92 milliards de dollars et vaut ce jeudi 847 milliards de dollars.

 

Tepco vu en cessation de paiement

 

La plus forte baisse revient logiquement au groupe japonais Tokyo Electric Power (Tepco) avec un plongeon de 62% du prix de ses actions depuis vendredi. Le fournis

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant