Les marchés américains à la veille d'une correction ?

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - Aux Etats-Unis, les investisseurs affichent une confiance totale dans la hausse des actions. Mais, selon Société Générale, la valorisation des indices commence à se tendre un peu, laissant la place pour un repli de 10% à court terme.

Les hedge funds restent de marbre. Ils campent sur leurs positions sans se soucier d'une éventuelle réduction de la politique monétaire quantitative de la Réserve fédérale américaine qui dépense chaque mois 85 milliards de dollars en rachats d'actifs. Sans doute ont-ils raison puisque Janet Yellen, future présidente du comité de politique monétaire de la Fed, ne semble pas pressée de réduire le débit des liquidités qui alimentent les marchés.

Dans une note de recherche publiée ce matin, la Société Générale révèle que les principales positions des hedge funds sont marquées par un fort appétit pour le risque. En résumé, ils sont acheteurs des indices S&P 500 et Nasdaq et vendeurs de volatilité.

Les experts de la banque française jugent que ces fonds jouent avec le feu. En effet, si un premier mouvement de politique monétaire n'est pas attendu avant mars 2014, il se pourrait en revanche qu'une annonce soit faite bien avant, prenant par surprise des investisseurs peu couverts.

Dans cette note, Alain Bokobza, responsable de la stratégie d'allocations d'actifs de la Société Générale signale que le S&P 500 s'est apprécié de 162% depuis le plus-bas de mars 2009 et que son niveau de valorisation atteint désormais 17 fois les bénéfices contre une moyenne de 15 sur les cinq dernières années. En conséquence, le stratège se prépare à une correction à deux de chiffres de l'indice phare de la Bourse américaine.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant