Les manoeuvres chinoises alimentent l'instabilité régionale, dit Taipei

le
0
    TAIPEI, 28 décembre (Reuters) - L'intensité des activités 
militaires chinoises alimentent l'instabilité régionale, a 
déclaré jeudi la présidente taïwanaise, Tsai Ing-wen, ajoutant 
que les forces insulaires surveillaient de près les manoeuvres 
de Pékin. 
    Les liens entre Pékin et Taipei sont tendus depuis l'arrivée 
au pouvoir l'an dernier de Tsai Ing-wen, dont le refus de 
déclarer que Taïwan et la Chine font partie du même pays ainsi 
que ses remarques sur les droits de l'homme irritent Pékin. 
    Les autorités chinoises la soupçonnent de vouloir déclarer 
formellement l'indépendance de Taïwan, une ligne que Pékin 
refuse de voir franchie. 
    Au cours de l'année écoulée, l'armée de l'air chinoise a 
conduit 16 exercices militaires aériens, selon des chiffres du 
ministère chinois des Affaires étrangères. 
    Pékin assure que ces manoeuvres, dont certaines ont été 
menées en mer de Chine du Sud, zone dont la souveraineté est 
contestée par la quasi-totalité de ses riverains, sont 
ordinaires et qu'elles ne visent aucune tierce partie. 
    "A l'époque que nous vivons, la fréquence des activités 
militaires de la Chine continentale ont d'ores et déjà pénalisé 
la sécurité et la stabilité dans la région", a déploré Tsai 
Ing-wen. 
    "Notre pays a toujours contribué à la sécurité et à la 
stabilité de la région, c'est pourquoi l'armée nationale garde 
un oeil sur les mouvements de l'armée chinoise et prend les 
mesures idoines lorsqu'elles sont nécessaires pour la garantie 
de la sécurité du pays et de la région." 
 
 (Fabian Hamacher, Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant