«Les manipulateurs manquent de confiance en eux»

le
0
INTERVIEW - Le docteur Marie-France Hirigoyen est psychiatre et psychanalyste victimologue. Elle vient de publier Abus de faiblesse et autres manipulations (Éd. JC Lattès).

LE FIGARO. - Depuis 1998, où vous avez identifié et fait connaître au grand public la notion de «harcèlement moral», quelle évolution observez-vous?

Marie-France Hirigoyen. - À l'époque, on m'a dit: «il n'y a pas tant de pervers narcissiques que vous l'écrivez», et, aussi, que les petites manipulations au quotidien ont toujours existé. Mais aujourd'hui, je peux dire que ces petits actes de tricherie se sont multipliés à vitesse grand V. C'est notre société qui induit ces comportements: pour réussir, il faut savoir influencer. Les politiques, les chefs d'entreprise, les commerciaux, même les demandeurs d'emploi aujourd'hui doivent séduire s'ils veulent être recrutés. On peut même dire qu'avec les agences de communication la manipulation s'est professionnalisée! Et tout cela a amené un grand changement de valeurs, un durcissement de nos relations: comme il faut être adaptable en magouillant, la méfiance s'est aussi généralisée.

Mais, dans ce contexte, qu'es...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant