Les man½uvres de Syngenta pour échapper à la justice

le
0
Le logo de l'agrochimiste suisse Syngenta, sur le site des Barges près de Vouvry, le 10 mai 2015 .
Le logo de l'agrochimiste suisse Syngenta, sur le site des Barges près de Vouvry, le 10 mai 2015 .

Le géant suisse de l’agrochimie est au cœur d’une affaire d’épandage de semences enrobées d’insecticides neurotoxiques.

« Je suis venue vous dire par courtoisie que je ne plaiderai pas, mon client n’existe plus », a prévenu d’emblée l’avocate de Syngenta avant de quitter la salle. Le géant de l’agrochimie n’a pas comparu à l’audience du 18 octobre devant le tribunal correctionnel de Paris, dans une affaire d’épandage de semences enrobées d’insecticides neurotoxiques, qui met en cause l’une de ses filiales. C’est une nouvelle occasion manquée, la procureur Aude Le Guilcher l’a reconnu : « Il faut savoir admettre sa défaite. Le ministère public est allé aussi loin qu’il a pu pour faire reconnaître la fraude à la loi. »

Pour échapper aux poursuites, le groupe suisse avait dissous sa filiale Syngenta Seeds Holding dont il était l’unique actionnaire le 21 novembre 2011, cinq jours après avoir appris que celle-ci était renvoyée devant le tribunal correctionnel de Paris. Furieux, les juges parisiens avaient demandé au tribunal de commerce de Versailles de déclarer cette manœuvre frauduleuse et de l’annuler. Ce qui fut fait, mais l’agrochimiste a gagné son procès en appel, en janvier 2016.

C’est ainsi que se tient jusqu’à mercredi 19 octobre une audience où il n’est question que de lui, mais sans lui. Avant qu’elle ne s’évapore opportunément, sa société était sur la sellette pour avoir fait dans les années 2000 épandre dans les champs d’un agriculteur du Lot-et-Garonne des quantités massives de semences périmées ou non conformes. Cette façon de se débarrasser des invendus lui revenait moins cher q...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant