Les malheurs de Glen

le
0
Les malheurs de Glen
Les malheurs de Glen

Glen Johnson devait faire son grand retour chez les Three Lions, malgré les moqueries des supporters anglais. Mais son a corps a décidé de le lâcher une nouvelle fois au dernier moment. Cruel.

19 juin 2014, Sao Paulo. Les Anglais sont abattus sur la pelouse de la Corinthians Arena. La tête baissée, le regard pointé sur les pieds, les mains sur les hanches, les gouttes de sueur mélangées aux pleurs qui dégoulinent du bout du nez. Après avoir été battus par l'Italie quelques jours plus tôt, les Anglais viennent de perdre leur deuxième match du Mondial brésilien contre l'Uruguay. Luis Suarez a sorti les crocs pour enterrer définitivement les Three Lions. Un doublé, dont le but de la victoire à la 85e minute, qui sonne comme un énorme coup de massue. Mathématiquement, les Anglais sont déjà éliminés avant même d'affronter le Costa Rica. Une désillusion pour tous les supporters, mais aussi la dernière sélection de Glen Johnson puisqu'il ne sera pas aligné par Roy Hodgson pour le dernier match de la poule D. Plus de deux ans plus tard, Gareth Southgate était prêt à lui donner une seconde chance. Mais le destin en a décidé autrement.

Un choix largement contesté


Dimanche, celui qui assure l'intérim après la brusque démission de Sam Allardyce annonce sa liste pour affronter Malte à Wembley et pour le déplacement en Slovénie. Southgate réserve deux surprises : les sélections de Jesse Lingard et surtout de Glen Johnson, pour remplacer Nathaniel Clyne, forfait. Un choix contestable. Plus de deux ans après son dernier match avec les Three Lions, l'ancien latéral droit est l'ombre de ce qu'il a été. À 32 ans, ses performances avec Stoke City, 19e du championnat et toujours en quête de sa première victoire, sont loin d'être convaincantes. Et surtout, Johnson, hors de forme, est tout juste de retour après sept mois de blessures au genou et à la cuisse. Il est revenu à la compétition seulement depuis trois matchs. Dès que la liste est tombée, les supporters anglais se sont défoulés sur Twitter, hébétés par le choix du sélectionneur.

#ThatMomentWhen You hear Gareth Southgate has called Glen Johnson up to the England squad. pic.twitter.com/Hn14jCz2c0

— BBC Sporf (@BBCSporf) 2 octobre 2016




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant