Les majors de l'or noir au plus haut

le
0
Le rebond des prix du pétrole a soutenu les performances du troisième trimestre.

Les grandes compagnies pétrolières n'auront pas pâti longtemps de la récession économique. Jeudi, coup sur coup, l'américain ExxonMobil, leader incontesté du secteur, l'anglo-néerlandais Shell et l'italien Eni ont publié d'excellentes performances pour le compte du troisième trimestre, supérieures aux attentes du marché.

Exxon Mobil en particulier a dégagé un bénéfice en hausse de 55%, à 7,35 milliards de dollars. Sur la période, la production d'hydrocarbures du groupe américain a bondi de 20%: elle atteint 4,45 millions de barils équivalent pétrole par jour. ExxonMobil s'appuie notamment sur l'acquisition avant l'été de son compatriote XTO, dont les actifs dans le gaz naturel sont venus gonfler le portefeuille du numéro un mondial.

«D'une manière générale, toutes les compagnies qui sont bien exposées dans l'amont (exploration-production) affichent leur solidité, dans le sillage du rebond des prix du pétrole. En revanche, la situation est moins facile d...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant