Les Maîtres du temps

le , mis à jour à 06:23
0
Les Maîtres du temps
Les Maîtres du temps

HANDBALL (H). FRANCE - ALLEMAGNE 29-28. La France en a rêvé, les Experts l'ont fait. Pour la première fois dans l'histoire du sport français, filles et garçons du même sport collectif brigueront le titre olympique. Hier, au lendemain de l'émouvante qualification des joueuses d'Olivier Krumbholz en finale, les troupes de Claude Onesta ont suivi le mouvement en décrochant, eux aussi, leur billet. Au bout d'un scénario de dingue. Comme pour rehausser un peu plus l'exploit !

Dans un final époustouflant, Daniel Narcisse a qualifié les siens d'un dernier tir sur le gong. « On a mal géré le match, souffle Michaël Guigou. Ça a été dur, mais l'expérience et la détermination ont compté. On était dans le dur et Daniel nous sort ce tir à la dernière seconde, un tir venu d'ailleurs. » Luka Karabatic, en renfort : « C'est incroyable ce que Daniel a fait. Ça prouve qu'il est l'un des plus grands joueurs de l'histoire. » C'est parce qu'il savait pouvoir compter sur lui que, sur le dernier temps mort, Didier Dinart, son ancien partenaire devenu son entraîneur, a dit à Narcisse, plus frais, que c'était à lui de prendre le dernier tir. Coaching gagnant !

Ils ne sont plus qu'à une heure d'un triplé inédit

Mais que ce fut intense ! Car non contente de remporter sa troisième demi-finale olympique d'affilée, c'est encore une partition enlevée, presque sans fausse note qu'a jouée hier l'équipe de France dans une Future Arena subjuguée. Face aux champions d'Europe, les Experts ont longtemps exprimé leur meilleur handball, à l'image d'un Thierry Omeyer impérial.

Pourtant, l'Allemagne s'est accrochée, revenant à égalité dans la dernière minute du temps réglementaire (28_28). C'est alors là qu'intervint Daniel Narcisse, frappant à 2 secondes d'une insoutenable prolongation qui n'aura jamais lieu. « Il n'y a pas de héros, insiste l'auteur du but de la qualification. On ne fait pas ça pour nous individuellement. On fait ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant