Les maisons de retraite privées misent sur la qualité

le
0
Les besoins en place et la segmentation du marché assurent une forte visibilité aux acteurs côtés du secteur. Cette semaine, Orpéa et Medica ont annoncé une hausse de plus de 10% de leur chiffre d'affaires annuel.

Une France «de la bienveillance et de la bientraitance». Tels sont les mots utilisés le week-end dernier, dans une interview au Parisien, par Roselyne Bachelot, ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, pour justifier son projet de mise en place d'un site internet listant les maisons de retraites en France, ainsi que leur tarifs. Un projet qui s'inscrit dans le grand débat national sur la prise en charge de la dépendance, au terme duquel la Ministre remettra au président de la République, en juin prochain, un rapport sur le sujet, ainsi que les mesures préconisées pour une meilleure prise en charge de ce « cinquième risque ».

Cette volonté gouvernementale de mettre en place des indices de qualité pour les maisons de retraite devraient consolider la place privilégiée des groupes et établissements privés en tête du classement des meilleurs centres. Car, plus que tout autre, les groupes de prise en charge de la dépendance privés côtés en Bourse (Orpéa,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant