Les maires attendent Ayrault de pied ferme

le
0
À quatre mois des municipales, le premier ministre va devoir trouver les mots pour calmer la grogne des élus réunis en congrès cette semaine.

Le président de la République ne viendra pas au congrès des maires de France cette année. C'est à Jean-Marc Ayrault, accompagné de neuf membres du gouvernement, dont Vincent Peillon (Éducation), que revient la lourde tâche de calmer les inquiétudes des élus qui se retrouvent cette semaine Porte de Versailles. Très affaibli par son impopularité, très accaparé par la montée des mécontentements en France, le premier ministre se serait volontiers passé de ce face-à-face auquel il se prépare «depuis des semaines», selon un député socialiste.

Baisse des dotations, augmentation des charges, réforme des rythmes scolaires, etc., les sujets de mécontentement des maires sont très nombreux. Jean-Marc Ayrault sera-t-il hué lorsqu'il prononcera son discours mardi, comme l'avait été en 2009 son prédécesseur François Fillon? Réuss...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant