Les magistrats veulent reprendre les audiences

le
0
Dans l'affaire de la mort de Laëtitia, les juges se disent «blanchis de toute accusation» après la publication de rapports d'inspection. Le garde des Sceaux n'exclut pas des sanctions contre des fonctionnaires de la pénitentiaire.

«Les magistrats sont blanchis de toute accusation»: ainsi parlaient ce lundi, place Vendôme, les syndicats de magistrats, qui ont exprimé leur soulagement à la sortie d'une longue réunion avec le garde des Sceaux. Pendant ces trois heures de discussion, les représentants des magistrats ont obtenu, expliquent-ils, l'assurance que leurs collègues nantais ne seraient pas sanctionnés. De quoi sérieusement diminuer la tension qui règne depuis plus d'une semaine dans les juridictions. Le Conseil supérieur de la magistrature, instance judiciaire suprême, ne sera pas saisi disciplinairement, mais les sages seront toutefois saisis pour effectuer une enquête fonctionnelle. Lundi soir, les syndicats de magistrats ont donc décidé de mettre fin aux renvois d'audience non urgentes ,qui duraient depuis plus d'une semaine.

Les syndicats pénitentiaires n'affichaient pas la même satisfaction. Ce lundi, Michel Mercier a en effet publiquement évoqué des «carences manifestes» dans le s

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant