Les lycéens devant le casse-tête de l'admission post-bac 

le
0
La ministre Valérie Pécresse souhaite que la procédure commence dès le début de terminale.

J-1 avant le clic décisif pour les élèves de terminale. Dimanche 20 mars, la première phase de la procédure Internet Admission post-bac (APB) prend fin. L'enjeu est de taille : les terminales doivent saisir leurs «v½ux » d'étude supérieure - au maximum 36 - parmi 9 097 formations (sans compter les écoles privées, les écoles de commerce, les IEP ou encore les écoles paramédicales qui ne sont pas répertoriés sur APB). À en croire les élèves et leurs parents, l'idée est surtout de ne pas se perdre dans les interminables con­­si­gnes administratives. «Il faut d'abord passer la barrière du jargon de l'enseignement supérieur, raconte Marie, mère d'un élève de terminale S, et ensuite on s'accroche ! La procédure est un vrai labyrinthe. »

Consciente de ce problème, Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, s'est rendue, vendredi matin, pour la deuxième fois dans la «terminale pilote» du lycée Turgot (Paris III

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant