Les lycéens comptent sur les étudiants pour prendre le relais

le
0
Les organisations d'étudiants et lycéens de l'UNL et de l'Unef se préparent pour la journée de mobilisation de ce jeudi.

(avec AFP)

Cent  soixante-dix-huit lycées étaient perturbés mercrediainsi que neuf universités, selon les ministères de l'Éducation nationale et de l'Enseignement supérieur. Un bilan en baisse par rapport aux chiffres de la semaine dernière pour les lycées, stationnaire par rapport à la veille pour les étudiants.

Le défi pour les syndicats sera d'enrayer un déclin de la mobilisation, alors que les lycéens et une partie des salariés seront en congé la semaine prochaine. Pendant cette période, il faudrait que les étudiants «prennent la relève», selon Victor Colombani, président de l'UNL. «Il n'y a aucune raison pour que ça s'arrête dans les universités», répond en écho Jean-Baptiste Prévost (Unef).

Selon lui, des AG vont se tenir encore ce jeudi et vendredi, ainsi que la semaine prochaine, notamment en région parisienne où les étudiants ne seront pas en vacances. Environ la moitié des universités ont des congés pour la Toussaint, mais pas la rü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant