Les lycéennes turques autorisées à se couvrir la tête

le
0

ISTANBUL, 23 septembre (Reuters) - La Turquie a levé l'interdiction de porter le foulard islamique pour les collégiennes et les lycéennes, a confirmé mardi le ministre de l'Education. Le ministère de l'Education a modifié la législation sur la tenue vestimentaire des élèves dans les écoles publiques pour autoriser les élèves à porter le hidjab, avait annoncé lundi soir le vice-Premier ministre Bülent Arinc. L'autorisation du port du foulard ne s'applique pas à l'époque primaire, a précisé le ministre de l'Education Nabi Avci. Le gouvernement islamo-conservateur avait déjà levé l'an dernier l'interdiction de porter des vêtements religieux dans les universités et dans les administrations. Ce changement dans les universités et l'administration était depuis longtemps demandé par ses partisans qui considèrent comme une atteinte aux droits de l'homme l'interdiction de pouvoir se couvrir la tête. La nouvelle règle annoncée lundi soir est considérée comme faisant partie d'une réforme plus vaste du système éducatif qui a pratiquement doublé de nombre d'écoles religieuses. Les opposants du président Recep Tayyip Erdogan l'accusent de vouloir mettre fin à l'Etat laïque voulu par les fondateurs de la République en 1923. (Ayla Jean Yackley; Danielle Rouquié pour le service français, édité par Eric Faye)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant