Les loyers peuvent augmenter de 2,24%

le
8
L'indice de référence des loyers, servant de base à la révision annuelle des loyers, a encore fortement progressé au premier trimestre.

Mauvaise nouvelle pour les locataires. L'indice de référence des loyers (IRL), qui sert de base à la révision annuelle des loyers en cours de bail, a augmenté de 2,24% sur un an au premier trimestre 2012, selon l'Insee ce vendredi matin. Il s'agit de la plus forte hausse depuis le premier trimestre 2009 (+2,38%). Cette nouvelle envolée n'est pas surprenante, car l'indice IRL est indexé sur l'inflation qui a encore accéléré au premier trimestre. En mars, les prix à la consommation ont ainsi rebondi de 0,8%, gagnant 2,3% sur un an. Suivant donc la progression de l'inflation, l'indice IRL s'est déjà fortement apprécié tout au long de l'année 2011 (dont +2,11% au quatrième trimestre).

En ce début de printemps, les propriétaires bailleurs peuvent donc augmenter de 2,24%, les loyers des logements dont les baux arrivent à échéance au premier trimestre. À condition que le contrat de location prévoie une révision annuelle des loyers.

En revanche, les loyers facturés aux nouveaux locataires (à la signature du bail) stagnent, voire reculent légèrement (-0,1% en moyenne) depuis le début de l'année, selon l'Observatoire Clameur.

LIRE AUSSI:

» Comment augmenter un loyer? (avec Le Particulier)

SERVICE:

» Retrouvez toutes les annonces immobilières avec Explorimmo

» Des solutions pour louer un bien immobilier (avec Le Particulier)

SUIVEZ LE FIGARO IMMOBILIER SUR:

» Twitter: @LeFigaro_Immo

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • tomcoch le samedi 14 avr 2012 à 23:13

    berco: ce n'est pas purement théorique. Les loyers sont systématiquement réévalués suivant cet indice, y compris les loyers hlm. Seules les loyers des relocations ont tendance à baisser. Je suis en hlm en loyer PLS et je paye à présent plus cher que les logements privés à louer aux alentours (alors qu'il y a 3 ans j'étais 10% en dessous).

  • gilmdm le vendredi 13 avr 2012 à 12:07

    L’inflation est relancée, les charges « propriétaire » se multiplient : expertises amiante, plomb, termites, DPE, détecteurs incendie rendus obligatoires (et c’est très bien) tandis que les primes d’assurances, les taxes, les impôts et les coûts d’entretien immobiliers s’alourdissent. Cette réalité n’a rien de théorique pour les petits propriétaires bailleurs, chanceux quand ils n'ont pas d'impayés...

  • berco51 le vendredi 13 avr 2012 à 11:22

    c'est purement théorique car la tendance est à la baisse sur les loyers

  • rleonard le vendredi 13 avr 2012 à 11:20

    en ce qui me concerne, je suis retraité et depuis que Sarko est là, le net de ma retraite a diminué, compte tenu de l'augmentation des prèlevements. Et je ne parle pas des impots à venir avec sa décision de bloquer les tranches de l'impot sur le revenu (et ca, ce n'est pas une décision de "l'autre clown" !!).

  • M3861225 le vendredi 13 avr 2012 à 11:16

    je me considere egalement de la classe moyenne (28 ke de revenus declarés ), exclu de l'acquisition immobiliere compte tenu des prix pratiqués. Ma seule chance, j'ai un bagage technique et scolaire me permettant de trouver facilement du travail. J'ai quelque chose que ni les papy-boomer ni les politiques ne peuvent me voler. Ma jeunesse , j'ai 33 ans et donc tout à fait mobile de travailler dans et pour un autre pays.

  • p-mart le vendredi 13 avr 2012 à 10:56

    a m3861225 idem pour moi, mon salaire n'a pas bougé d'un poil depuis qq années, les impots locaux ont explosés et comme je fais ou faisait parti de la classe moyenne, je vois venir une augmentation importante de mon IR avec l'arrivée de l'autre cloowm et tout ça pour assurer le train de vie des fonctionnaires et assurer le cout des ses mesurettes démago.

  • M3861225 le vendredi 13 avr 2012 à 10:33

    Les loyers augmentent, les pensions de retraités augmentent, l'inflation egalement par contre mon salaire reste quant à lui inchangé. Je crois qu'on peut dire qu'il y a une certaine spoliation du pouvoir d'achat de la classe active.Meme si j'ai des revenus éloignés de chanteur à pieds nus ou de tennisman, je ne vois que l'expatration comme echappatoire . A bon entendeur

  • khmane08 le vendredi 13 avr 2012 à 10:05

    le pays part en c