Les loyers baissent ou progressent moins vite que l'inflation depuis le début de l'année

le
1

D'après l'observatoire des loyers Clameur, les loyers dans 13 grandes villes baissent ou progressent moins vite que l'inflation depuis le début de l'année. Et Le Mans, Nice et Lyon tirent à peine leur épingle du jeu.

Au cours des 8 derniers mois, les loyers de marché ont progressé de 0,7% selon les derniers chiffres publiés par l'observatoire des loyers Clameur. Dans le même temps la hausse des prix à la consommation s’est établie à 0,7%, (Insee). Si on se limite aux 20 premières villes par le nombre des habitants relève Michel Mouillart « dans 65% d’entre elles, les loyers baissent ou progressent moins vite que l’inflation ; c'est le cas à Dijon, Montpellier, Reims ou Saint-Etienne. Dans des villes comme Bordeaux, Grenoble, Marseille, Nantes, Paris, Rennes, Strasbourg, Toulon et Toulouse, la hausse des loyers est restée inférieure à l’inflation.

Dans 3 autres villes, les loyers de marché progressent à un rythme juste un peu plus rapide que l’inflation : au Mans, à Lyon et à Nice ». Dans ce contexte, la mobilité résidentielle faiblit : elle s'établit à 25,9% en 2014, contre 26,7% en 2013 et 27,9% en 2011. En conséquence, l’offre locative privée présentée chaque année sur le marché se réduit de près de 120 000 unités. La faible progression des loyers, voire la voire la baisse dans certains territoires, ne permet pas d'accroître cette mobilité.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fortunos le mardi 9 sept 2014 à 22:07

    il reste beaucoup de progres a faire pour arriver au niveau du pays modele,cite par la droite;l'Allemagne ou les loyers sont en moyenne moitié moins cher!!!!