Les "loyalistes" du PS vers la majorité absolue-Lienemann

le
0

PARIS, 21 mai (Reuters) - Les premières tendances issues du vote des militants socialistes jeudi laissent présager que la "motion A" du patron du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, remportera la majorité absolue des voix, a reconnu la sénatrice "frondeuse" Marie-Noëlle Lienemann. "Il est clair que Cambadélis est au-dessus des 50%", a dit l'élue de Paris, signataire de la "motion B" des "frondeurs" qui conteste la politique économique du gouvernement. "Nous, on dépasse les 30%", a-t-elle ajouté tout en précisant s'appuyer sur des résultats encore très partiels. La direction du PS se refuse pour l'heure à tout commentaire mais certains responsables estiment en privé que la direction est en passe de remporter le scrutin. "C'est plutôt une bonne tendance", estime un dirigeant socialiste alors qu'environ 20% des résultats des sections sont parvenus au siège du parti. Donnée archi-favorite après le ralliement de la maire de Lille Martine Aubry, la direction du PS a pourtant placé la barre d'un résultat satisfaisant à la seule majorité absolue, un objectif qui illustre l'incertitude qui pèse sur le scrutin. Les "frondeurs" rassemblés autour de la motion B de Christian Paul avaient comme objectif de faire passer la direction sous la barre symbolique des 50% et de la forcer à composer avec elle avant le 28 mai, quand les premiers signataires des motions arrivées en tête s'affronteront pour la direction du parti. Outre les risques d'un désaveu, la direction du PS joue aussi sa crédibilité en organisant un scrutin dont les préparatifs ont été pollués par des craintes de fraudes. (Julien Ponthus, édité par Guy Kerivel)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant