Les locaux de France Soir occupés par la CGT

le
0
Quelques jours avant la fin de l'édition papier du quotidien, les syndicalistes veulent empêcher la tenue d'un comité d'entreprise, préalable à l'envoi de 89 lettres de licenciement.

Opération coup de poing de la CGT ce matin au siège du quotidien France Soir sur les Champs-Elysées, à Paris. Après avoir répandu des dizaines de milliers d'exemplaires du titre sur l'avenue, entre cinquante et cent syndicalistes ont occupé les locaux du journal détenu par Alexander Pugachev dans le but d'empêcher la tenue d'un comité d'entreprise, préalable à la mise en œuvre d'un plan de sauvegarde de l'emploi qui vise 89 salariés sur 117, hors pigistes.

En lourdes pertes, France Soir a programmé l'arrêt définitif de son édition papier et le basculement au tout numérique à la fin de cette semaine, les rotatives devant tourner une dernière fois dans la nuit de jeudi à vendredi. «Nous entendons empêcher la tenue du CE et exigeons que le propriétaire revienne sur sa décision», explique un porte-parole d'Info'Com-CGT, qui indique qu'une assignation en référé sera déposée aujourd'hui pour dénoncer le non-respect des règles de fonctionnement du CE et le

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant