Les locations meublées à Paris délaissées par les étrangers

le
0

(AOF) - Avec un repli de 0,3% au troisième trimestre 2016 par rapport à la même période de l'année précédente, les prix des locations meublées à Paris sont en très légère baisse, selon le baromètre du troisième trimestre 2016 de Lodgis. Cette tendance est encore plus probante pour les arrondissements centraux, dont l'écart de prix avec 2015 est de -1,7%. De façon générale, cette relative régression peut être imputée au contexte sécuritaire actuel, particulièrement tendu au sein de la capitale.

Le phénomène impacte le marché : la diminution de la fréquentation engendre un déséquilibre de la balance offre / demande, créant ainsi une tendance des prix à la baisse, souligne l'agence immobilière parisienne.

L'Union Européenne et la France se maintiennent en tête du classement des régions d'origine des locataires de meublés parisiens, avec respectivement une hausse de 33,5% et 27%.

A l'inverse, les locataires étrangers en provenance de continents plus lointains, comme l'Asie (-2%) ou l'Amérique du sud (-1%), voient leur représentativité en léger recul au sein du panel. Le sentiment d'insécurité peut là encore expliquer en partie cette baisse des locataires étrangers.

D'après le dernier Global Destinations Cities Index 2016 dévoilé par Mastercard, Paris se positionne toutefois comme la première destination business européenne en pourcentage de visites (près de 30% des visites).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant