Les liquidateurs de Bear Stearns attaquent Moody's, S&P et Fitch

le
0
LES LIQUIDATEURS DE FONDS DE BEAR STEARNS ATTAQUENT MOODY'S, S&P ET FITCH
LES LIQUIDATEURS DE FONDS DE BEAR STEARNS ATTAQUENT MOODY'S, S&P ET FITCH

NEW YORK (Reuters) - Les liquidateurs de deux fonds d'investissement de Bear Stearns ont déposé plainte lundi contre les trois grandes agences de notation financière, qu'ils accusent d'avoir frauduleusement "surnoté" certains produits financiers avant la crise financière.

Cette procédure vise à obtenir plus d'un milliard de dollars (746 millions d'euros) de Moody's Investors Service, Standard & Poor's et Fitch Ratings pour couvrir des pertes subies par les deux fonds de la banque d'affaires américaine, poussée au dépôt de bilan fin 2008 par la crise des "subprime".

Les deux fonds au sujet desquels les liquidateurs attaquent aujourd'hui les agences avaient été liquidés dès 2007, un dossier considéré a posteriori comme l'un des tout premiers signes de la crise financière mondiale.

La plainte accuse les trois agences d'entorses à l'objectivité et l'indépendance, en citant des messages et des courriers électroniques de certains de leurs salariés.

"Ça pourrait être structuré par des vaches et nous le noterions", a ainsi écrit un salarié de S&P à un collègue selon le message cité dans cette plainte de 141 pages, déposée à un tribunal de Manhattan.

Certains des courriers électroniques cités figurent aussi dans la procédure au civil intentée en février par le ministère de la Justice américain à l'encontre de Standard & Poor's pour tenter d'obtenir cinq milliards de dollars d'indemnisation.

Les trois agences attaquées lundi par les liquidateurs des fonds de Bear Stearns ont déclaré dans des communiqués distincts que la plainte était "sans objet".

Karen Freifeld, Marc Angrand pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant