Les limites du rally Draghi-Yellen

le , mis à jour le
6
Janet Yellen et Mario Draghi. (© Fed / BCE)
Janet Yellen et Mario Draghi. (© Fed / BCE)

Le rally des marchés actions s’est poursuivi avec la publication des minutes de la Fed le 8 octobre et la réunion de la BCE le 22, les premières justifiant le report en 2016 de la normalisation des taux américains et la seconde ouvrant la voie en décembre à un élargissement du «QE».

Il est habituel que les investisseurs saluent des assouplissements monétaires, parce qu’ils sont normalement le prélude à une reprise économique. Aujourd’hui, le problème vient des doutes sur l’efficacité de la politique monétaire. Reste le surplus de liquidités qui se transforme en inflation des actifs.

Plusieurs limites au rally sont apparues depuis janvier : remontée des taux corporate américains, potentiel baissier de l’euro largement consommé, simple sursis pour la Fed aux Etats-Unis, enfin l’espoir qui cède la place à la déception en Europe. Seule alerte, la spectaculaire résistance de l’or à la déprime des « commodities » comme à l’ascension du dollar.

Les taux «corporate» limitent le rally américain…

On a tendance à trop prêter à Mario Draghi. L’anomalie boursière commence aux Etats-Unis, où les statistiques médiocres de septembre relayées par l’indécision de la Fed ont enflammé les esprits. A tort : il est malsain de voir le prix des actions remonter sans celui des obligations privées, pénalisées par le

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • b.renie le dimanche 1 nov 2015 à 06:22

    Il faudra bien un jour crever l'abcès Plusieurs avantages :les capitaux, toujours en quête d'emploi, au lieu de spéculer seront consacrés à la recherche et à la création d'une activité durable par l'investissement qui en résultera et le pouvoir d'achet consécutif aux salaires versés par ces nouvelles productions. Cela ruinera les trafiquants qui mettent le produit de leurs activités pernicieuses. Cela privera le terrorisme de ses ressources puisque les trafics seront asphyxiés. Que du bonheur !

  • b.renie le dimanche 1 nov 2015 à 06:13

    "Les assouplissements monétaires, sont normalement le prélude à une reprise économique" Cela fait des décades qu'on en fait. Cela fait des décades qu'on attend la mise de l'économie mondiale sur un trend haussier régulier et durable. Pourquoi ? parce que la fausse monnaie injectée dans l'économie réelle finit par se stériliser dans les réseaux off shore bancaires et le shadow banking d'où il est utilisé pour la spéculation en tous genres donc ne profite plus à l'activité économique.réelle

  • danpat le dimanche 1 nov 2015 à 01:10

    suite : de leur travail et profiter un peu des joies de la vie avec la famille qu'ils ont formé et fait grandir chacun à leur rythme! les politiques qui sont sensés représenter ces même famille et qui parle du nom d'un pays "Belgique" ou encore "France" le soucis c'est qu'ils défendent tous ce que vous voulez sauf les personnes qui les ont élues pour défendre leurs intérêts et leurs modes de vies c'est triste! cdt pat

  • danpat le dimanche 1 nov 2015 à 01:05

    en dévaluant l'euro, ils appauvrissent tous les européens! il peuvent en dire ce qu'ils veulent ça n'y changera rien! le pire, c'est qu'ils veulent faire croire que ça va faire repartir la mécanique mais en fait ça la précipite dans le mur! le principal pour les personnes c'est l'économie réelle! et pas ce microcosme malsain où se meuvent tout un tas de gens dont le métier est de faire de l'argent avec de l'argent! que vont devenir le reste de la population qui elle n'a pour seul désir de vivre

  • guerber3 le samedi 31 oct 2015 à 19:24

    Ce sont des faussaires, maîtres du monde, souhaitons leur ce qu' ils méritent : la corde...

  • brun3686 le samedi 31 oct 2015 à 17:59

    rallye ?