Les liens étroits des Murdoch avec les tories

le
0
En 2010, le fils du magnat aurait évoqué le dossier BSkyB avec David Cameron.

De notre correspondant à Londres

Le 23 décembre 2010, dans sa maison de l'Oxfordshire, Rebekah Brooks, alors directrice générale du groupe de presse britannique News International, propriété de Rupert Murdoch, et son mari, Charlie, recevaient pour une soirée de Noël. Parmi la douzaine d'invités, son patron, James Murdoch, fils du magnat australien, et David Cameron, devenu premier ministre sept mois plus tôt. Dans une «courte conversation en aparté», se souvient le fils Murdoch, il a évoqué avec le chef du gouvernement l'évolution du projet de son groupe de lancer une offre sur la totalité du bouquet de télé satellitaire BSkyB dont il détient 39 % - ce que Downing Street a, encore mardi, refusé de confirmer.

Murdoch prépare depuis 2009 cette opération à près de 10 milliards d'euros, contestée pour ses conséquences sur la pluralité du paysage médiatique. En septembre 2009, James avait rencontré David Cameron dans le club londonien The George pour lui an...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant