Les Libyens fêtent l'arrestation de la «diablesse»

le
0
La maire de Benghazi était surnommée «le bourreau de Kadhafi». Houda Ben Amer, une fidèle du régime connue pour sa cruauté, a été arrêtée à Tripoli vendredi dernier.

Surnommée « la Diablesse » ou « le bourreau de Kadhafi», elle est la femme la plus détestée de Libye. La brutalité et la cruauté de Houda Ben Amer était crainte dans tout le pays. Sa maison de Benghazi a été l'une des premières cibles des révolutionnaires. Trois fois de suite, ils ont brûlé la luxueuse villa, d'où la famille de Ben Amer jouissait de la vue sur la Méditerranée. Capturée vendredi dernier par les rebelles, elle est désormais emprisonnée à Tripoli.

C'est à l'âge de 30 ans en 1984 qu'elle se fait connaître. Ce jour là, le régime met en scène dans un stade la pendaison d'un jeune opposant pacifiste, l'ingénieur Al-Sadek Al-Hamed Shuwehdy. Les enfants et étudiants, convoqués à assister à l'exécution, crient et pleurent pendant que les bourreaux procèdent. Pendu, le condamné se débat au bout de la corde. La jeune Houda Ben Amer, qui sait que la télé retransmet l'exécution dans toute la Libye, sort alors des rangs, et s'accroche de tout s

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant