Les libéraux suédois prêts à travailler avec les sociaux démocrates

le
0

STOCKHOLM, 16 septembre (Reuters) - Le Parti libéral suédois est prêt à coopérer dans certains domaines avec les sociaux-démocrates qui ont remporté dimanche les élections législatives, a déclaré mardi Johan Pehrson, chef de leur groupe parlementaire. Stefan Löfven, le dirigeant des sociaux-démocrates, a dit à plusieurs reprises vouloir tendre la main aux libéraux et au Parti du centre, associés à la coalition sortante de droite, afin d'obtenir le soutien le plus large possible à son nouveau gouvernement. "Si les sociaux-démocrates veulent parler d'énergie nucléaire ou d'éducation, alors nous serons prêts à les écouter", a dit Johan Pehrson à Reuters. L'alliance informelle des partis de gauche, que forment le Parti social-démocrate, les écologistes et le Parti de gauche, crédités dans leur ensemble de 43,7% des voix, n'obtiennent que 158 sièges sur 349, bien en deçà de la majorité absolue (175 élus). La coalition de centre droit du Premier ministre sortant, Fredrick Reinfeldt, a totalisé 39,3% des suffrages tandis que les Démocrates suédois, un parti d'extrême droite hostile à l'immigration, ont créé la surprise avec 12,9% des voix et 49 élus, mais aucune formation politique ne souhaite ouvrir des négociations avec eux. Johan Pehrson a souligné que les libéraux et le Parti social-démocrate avaient pu trouver par le passé des terrains d'entente, dans les domaines de la sécurité, des retraites ou encore de la politique européenne. "J'espère pouvoir poursuivre cette coopération" a-t-il dit, expliquant que les libéraux resteraient dans l'opposition tout en apportant leur appui dans certains dossiers. (Johan Sennero; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant