Les leçons tactiques de France-Islande

le
0
Les leçons tactiques de France-Islande
Les leçons tactiques de France-Islande

La pluie et le brouillard auraient pu se transformer en tempête volcanique et invasion de drakkars, mais les Bleus n'ont pas traîné pour en faire un bain de football. Alors que les Islandais réalisaient un bon début de match fidèle à leurs idées de jeu, l'équipe de France a su cogner très fort pour rapidement assommer les grands blonds. Retour sur les mécanismes du 4-2-3-1 orchestré par Pogba, dynamisé par le duo Griezmann-Payet et couronné par Giroud.

21h43 au Stade de France. A la suite d'une phase de possession rythmée, Sagna est démarqué et brosse un centre au second poteau. Giroud s'impose dans le ciel du 93 et remet sur Griezmann, qui sert parfaitement Payet. Contrôle du droit, finition du gauche, comme à la récré. Les Bleus mènent trois buts à zéro, chauffent Saint-Denis et glacent les idées de jeu islandaises. Cinq minutes plus tôt, le 4-2-3-1 s'était merveilleusement épanoui sur une longue phase de jeu qui s'était même offert le luxe de se coiffer d'une reprise de volée du droit de Blaise Matuidi. La finition n'est pas orthodoxe, mais la maîtrise technique est totale : Pogba règne en maître au milieu et l'habileté de Griezmann et Payet épouse parfaitement les mouvements de Giroud et Sissoko. Pourtant, Sigthorsson a déjà remporté 5 duels aériens et les Islandais n'ont pas déjoué, loin de là.

Matuidi surclasse l'Islande dans le match de l'élève appliqué


Trois quarts d'heure plus tôt, l'eau s'abat sur Paname et Griezmann se ronge les ongles dans le rond central. A la suite d'une incompréhension entre Matuidi et le 7, les Islandais lancent un raid offensif dès la 2e minute de jeu. Le dégagement de Lloris termine en touche et l'Islande tente sa chance une minute plus tard. Bon. Là, un nouveau dégagement de Lloris part dans le vide du camp islandais et la formation de Lagerbäck n'a pas peur d'installer sa science dans le couloir gauche français : Payet ne défend pas et Matuidi se fait avoir sur une action jouée en triangle. Les Bleus ne sont pas sereins, malgré une première combinaison entre Griezmann et Payet. Umtiti semble avoir débuté la rencontre à droite, puis change rapidement avec Koscielny. A la 8e minute, Matuidi perd le ballon et fait craindre le pire avant d'aller le récupérer tout seul comme un grand. A la 9e, Umtiti se fait dunker dessus près de la surface, Koscielny est loin de son marquage, mais la frappe islandaise passe à côté. Deuxième avertissement. A la 10e, une longue phase de possession islandaise part de gauche à droite et réussit même à éteindre une séquence de pressing français. A ce moment-là, après une dizaine de minutes de jeu, l'Islande a déjà déroulé son tapis de jeu tandis que le 4-2-3-1 de Deschamps est encore dans son emballage. Et pourtant.






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant