Les laitiers allemands dénoncent à Bruxelles les mesures de Le Foll

le , mis à jour à 15:56
17
Les laitiers allemands dénoncent à Bruxelles les mesures de Le Foll
Les laitiers allemands dénoncent à Bruxelles les mesures de Le Foll

La fédération allemande de l'industrie laitière MIV a adressé lundi un courrier à la Commission européenne dénonçant certaines mesures prises en France la semaine dernière pour soutenir l'industrie du lait, notamment une préférence nationale accordée au lait français. «Une lettre part à Bruxelles aujourd'hui», a déclaré à l'AFP le directeur général de la MIV, Eckard Heuser, qualifiant d'«inacceptables» certaines des dispositions annoncées vendredi dernier par le ministre français de l'Agriculture Stéphane Le Foll.

Le MIV s'insurge également dans ce courrier contre les blocages ce lundi à la frontière franco-allemande de camions de denrées agro-alimentaires venant d'Allemagne, a précisé M. Heuser.  Ensuite, «ce sera à la Commission de décider si elle ouvre une enquête», a-t-il ajouté.

Les professionnels allemands, confrontés eux aussi à la dégringolade du prix du lait, contestent la préférence donnée au lait français à laquelle s'est engagée la filière sous la houlette de Stéphane Le Foll la semaine dernière. Celle-ci est contraire aux règles du marché unique et de la libre-concurrence, pour la fédération.

Les mesures anti-concurrentielles ne sont pas un remède

Le ministre français avait indiqué vendredi, à l'issue d'une réunion de crise avec producteurs, industriels et distributeurs, avoir obtenu un accord de toutes les parties pour un prix minimum de 34 cents le litre et pour «favoriser la production française».  

«Si on revalorise le prix des produits français, chacun doit s'engager à ne pas favoriser les importations», avait dit Stéphane Le Foll, un appel compris en Allemagne comme «un boycott de facto pour les produits allemands», selon un communiqué de la MIV. «Autant nous comprenons le courroux des agriculteurs au vu des prix trop bas, autant des mesures anti-concurrentielles ne peuvent pas constituer le remède», poursuit le communiqué.

Le MIV représente une ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frenchto le lundi 27 juil 2015 à 17:20

    Les allemands ne se sont jamais plaint quand ils ont consommé toutes les subventions à l'industrie pour fabriquer leurs voitures que les beaufs Français s'arrachent pour avoir l'air encore plus c.....

  • chmey671 le lundi 27 juil 2015 à 16:58

    Qu'on porte plainte à notre tour contre le duping social que mène l'Allemagne au détriment des autres pays Européens et contre le dépassement des quotas pour lesquels ils sont engagés !Marre de toujours jouer les diplomates il serait temps que nounours 1er tape un peu sur la table comme cameron et qu'on menace enfin de sortir de cette Europe qui ne mène qu'à l'esclavage des travailleurs pendant que les petits fonctionnaires de Bruxelles nous vident les poches avec leurs salaires faramineux !

  • ppsoft le lundi 27 juil 2015 à 16:58

    crocop1 : le problème est que notre avenir européen (ce qui inclut potentiellement hors de l'UE) n'est pas conditionné à nos votes. Élections piège à ...

  • crocop1 le lundi 27 juil 2015 à 16:53

    Pour ceux qui ne l'auraient pas encore compris, soit on reste dans cette barque sans pilote, trouee de partout, avec des cartes de navigation fausses, des avirons vermoulus, des voiles percees, des rameurs qui rament soit a l'inverse soit ne rament pas soit on change de barque .........2017 !!!!! Il y a suffisement de signes qui sont la pour ne pas ouvrir les yeux sur cette "religio.n Europe" complement evanescente

  • crocop1 le lundi 27 juil 2015 à 16:49

    Une demonstration de plus que le gouvernement est pieds et poings lies du fait de ces accords Europeens.Hollande puis Le foll ont decide/cte en dehors des conventions europeennes pour ces aides. On va se faire rattrapper par Bruxelles, se faire condamner et il faudra payer dans un ou 2 ans ...... Ces gouvernements ont vendu tout a Bruxelles, ils n ont plus que le societal a "gerer" car plus de prises sur le reste

  • heimdal le lundi 27 juil 2015 à 16:27

    Le gouvernement est pris à son propre piège des charges ,taxes et impôts délirants pour nourrir sa cohorte de fonctionnaires improductifs.

  • ppsoft le lundi 27 juil 2015 à 16:26

    Oui, préserver l'intérêt de la Nation.

  • M4314275 le lundi 27 juil 2015 à 16:26

    Et vive l'Union Européenne.

  • M5579611 le lundi 27 juil 2015 à 16:21

    Allemagne et Pologne ont dépassé leurs quotas, ce qui a conduit à une chute des prix. Portons donc plainte!

  • mucius le lundi 27 juil 2015 à 16:21

    Le rôle de l'Etat est de préserver l'intérêt de la Nation. C'est du super-creux ça! T'es un politicard de m..., toi au moins?