Les labos d'analyse vers plus de qualité

le
0
Une proposition de loi veut différer ces accréditations, alors qu'elles réduiraient les erreurs des analyses biologiques.

Les examens biologiques sont un des maillons indispensables du diagnostic médical. Comment être sûr que les résultats du laboratoire sont exacts et précis? Que le test de dépistage du sida ou de l'hépatite B a été réalisé avec une rigueur à la hauteur des enjeux médicaux pour le patient?

Un rapport de l'Inspection des affaires sociales datant d'avril 2006 intitulé«La biologie médicale libérale en France, bilan et perspective» avait pointé un taux d'erreurs dans les résultats d'analyses biologiques dans environ 10 % des cas dans certains laboratoires: erreur dans les tests de sérologie recherchant le virus du sida, résultats faussement négatifs ou positifs dans les taux de glycémie, (taux de sucre dans le sang). D'où la décision prise en 2010, à la suite de l'ordonnance de Michel Ballereau, qu'il fallait mettre en place une accréditati...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant