Les laboratoires, nouveaux banquiers des biotechs

le
0
En dépit de l'arrivée en fin de vie de leurs grands médicaments, les grands laboratoires disposent de véritables trésors de guerre, tandis que les financiers, eux, peinent à attirer le cash.

La grand-messe des biotechs, qui rassemble, sous l'égide de JPMorgan, des milliers de start-up, d'investisseurs et de laboratoires pharmaceutiques, a démarré à San Francisco. Et, comme chaque année, les annonces pleuvent. Sanofi a fait part d'un nouvel investissement qui illustre l'évolution du financement des biotechs, ces entreprises qui créent des médicaments à partir d'organismes vivants et fournissent désormais plus de la moitié des nouveaux traitements.

Le laboratoire tricolore entre au capital de Warp Drive Bio, une start-up qui identifie de futurs médicaments «grâce à des techniques de microbiologie, de séquençage de nouvelle génération, de bio-informatique et de chimio-informatique de pointe», explique Sanofi.

Le plus remarquable est sans doute que le troisième labo mondial s'associe à deux sociétés de capital-risque américaines, Third Rock Ventures et Greylock Partners, pour investir à eux trois 125 millions de dollars (97 millions d'euros) en cinq a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant