Les laboratoires freinent l'arrivée des génériques

le
0
Aux États-Unis, des laboratoires pharmaceutiques ont signé l'an dernier 40 accords pour retarder la commercialisation de génériques. Bruxelles enquête de son côté sur des ententes en Europe.

En 2012, les laboratoires pharmaceutiques ont signé 40 accords avec les génériqueurs pour reporter l'arrivée de ces copies légales et moins chères sur le marché américain, rapportent Les Échos. Le phénomène empire puisque ces ententes, qui permettent aux fabricants de médicaments de marque de décaler de 17 mois en moyenne la commercialisation des génériques, sont en hausse de 43% par rapport à 2011.

Ces accords entraînent une hausse de 3,5 milliards de dollars par an de la facture de médicaments des familles américaines et ils coûtent 5 milliards de dollars sur dix ans à l'État, estime le Congrès.

Bruxelles hausse le ton

Les laboratoires pharmaceutiques, qui perdent 30 à 90% de leur chiffre d'affaires lors de l'extinction des brevets qui protè...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant