Les Kurdes syriens démentent tout rôle dans l'attentat d'Ankara

le
0
    ISTANBUL, 18 février (Reuters) - Le parti kurde de l'Union 
démocratique (PYD) a réfuté jeudi toute implication dans 
l'attentat qui a fait 28 morts mercredi à Ankara. 
    Répliquant aux accusations du gouvernement turc, le 
co-président du PYD, Saleh Muslim, a affirmé que cette mise en 
cause visait à justifier l'escalade de la Turquie dans le 
conflit en Syrie. 
    "Nous réfutons absolument cela", a dit Saleh Muslim, 
coprésident du PYD joint par téléphone par l'agence Reuters. 
    "Je peux vous garantir que pas une seule balle n'a été tirée 
par les YPG (ndlr, les Unités de protection du peuple, milice 
kurde syrienne) contre la Turquie", a-t-il ajouté. "Ils ne 
considèrent pas la Turquie comme un ennemi." 
    Dans la matinée, le Premier ministre turc, Ahmet Davutoglu, 
a déclaré que l'attentat à la voiture piégée d'Ankara a été 
commis par un membre des milices kurdes de Syrie liées au PYD. 
L'attaque, a-t-il ajouté, a été menée en coopération avec le 
Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), les séparatistes 
kurdes de Turquie.   
 
 (Humeyra Pamuk; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant