Les Kurdes s'emparent d'un ancien aéroport militaire près d'Alep

le
0
    BEYROUTH, 11 février (Reuters) - Les forces kurdes se sont 
emparées dans la nuit de mercredi à jeudi d'une grande partie 
d'un ancien aéroport de l'armée syrienne tenu par les rebelles 
au nord d'Alep, près de la frontière turque, rapportent jeudi 
l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) et des 
sources au sein des insurgés. 
    Les Kurdes, que l'opposition syrienne range dans le camp de 
Bachar al Assad, ont repris ces derniers mois d'importants 
territoires à l'organisation djihadiste Etat islamique (EI) le 
long de la frontière turque avec l'appui aérien de la coalition 
internationale formée par les Etats-Unis et dans une moindre 
mesure de la Russie. 
    Mais ils progressent désormais également dans la province 
d'Alep où la vaste offensive en cours des forces de Damas et de 
leurs alliés russes et iraniens a singulièrement affaibli la 
rébellion non djihadiste. 
    Selon l'OSDH, l'aviation russe a mené au moins 30 frappes 
contre les rebelles qui tenaient l'aéroport de Menagh pour 
favoriser sa prise par les forces kurdes. 
    Des insurgés ont expliqué que les combattants kurdes des 
Unités de protection du peuple (YPG) avaient mis à profit le 
fait que les rebelles concentrent tous leurs efforts sur 
l'offensive gouvernementale visant à encercler Alep pour 
progresser le long de la frontière turque. 
 
 (Suleiman Al-Khalidi; Tangi Salaün pour le service français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant