Les Kurdes proposent une force conjointe dans les territoires disputés

le
0
    BAGDAD, 2 novembre (Reuters) - Les autorités du Kurdistan 
irakien ont proposé jeudi le déploiement à la frontière turque 
d'une force conjointe avec l'armée irakienne, avec la 
participation de la coalition internationale dirigée par les 
Etats-Unis, pour mettre fin au différend qui les oppose à 
Bagdad. 
    Cette proposition a été révélée quelques heures après la 
menace de l'armée irakienne de reprendre les opérations 
militaires contre les forces kurdes. 
    Bagdad accuse les Kurdes de vouloir retarder le transfert 
aux forces irakiennes du contrôle des postes frontières du 
Kurdistan irakien et de profiter des négociations pour renforcer 
leurs positions. 
    L'armée irakienne s'est heurtée aux peshmergas lors d'une 
offensive surprise ordonnée par le Premier ministre Haïdar al 
Abadi après l'organisation le 25 septembre d'un référendum sur 
l'indépendance du Kurdistan. 
    Depuis plus d'une semaine, l'armée irakienne et les 
combattants peshmergas kurdes négocient pour mettre fin au 
conflit qui les oppose.  
    Le département kurde de la Défense affirme que l'offre de 
force conjointe fait partie des mesures de "désescalade" 
proposées mardi.  
    Parmi elles figurent aussi un cessez-le-feu sur tous les 
fronts, la poursuite des opérations militaires contre le groupe 
Etat islamique et le déploiement conjoint des forces kurdes et 
irakiennes dans les territoires disputés du Kurdistan irakien.  
    Le gouvernement régional du Kurdistan (GRK) "souhaite 
toujours un cessez-le-feu sur tous les fronts, la désescalade et 
le début d'un dialogue politique" avec Bagdad, peut-on lire dans 
un communiqué des autorités kurdes.  
    Depuis le début du conflit, plus de 183.000 civils, 
majoritairement des Kurdes, ont été déplacés dans les 
territoires disputés, indique jeudi le bureau du coordinateur de 
l'Onu en Irak.  
 
 (Maher Chmaytelli; Arthur Connan pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant