Les Kurdes ont tiré des roquettes sur Mossoul

le
0

ERBIL, Irak, 24 janvier (Reuters) - Les forces kurdes ont tiré des roquettes sur Mossoul pour la première fois depuis que l'Etat islamique en a pris le contrôle, ont déclaré samedi des sources militaires kurdes. Selon un officier kurde, une vingtaine de roquettes Grad ont été tirés vendredi sur Mossoul après que le commandement eut reçu des informations rapportant que des combattants de l'Etat islamiques étaient rassemblés dans les environs de la ville, située dans le nord de l'Irak. "Nous avons atteint leurs positions", a déclaré le capitaine Shivan Ahmed, qui appartient à l'unité qui a tiré les roquettes. Des responsables kurdes ont affirmé que ces frappes ont touché les cibles visées, mais deux habitants contactés par Reuters ont déclaré que trois civils ont trouvé la mort dans l'attaque. Peu de temps après l'attaque, les militants de l'Etat islamique ont diffusé des photos d'une fillette sur un lit d'hôpital blessée selon eux par les tirs des combattants peshmergas. Les combattants kurdes ont lancé une offensive terrestre au nord-ouest de Mossoul avec l'appui des frappes aériennes de la coalition emmenées par les Etats-Unis, regagnant une zone de près de 500 kilomètres carrés et coupant une route d'approvisionnement cruciale pour les djihadistes entre leur bastion de Mossoul et la frontière syrienne. ID:nL6N0V04RD Selon le Conseil de sécurité kurde, quelque 31 haut responsables de l'Etat islamique ont trouvé la mort dans l'opération. (Isabel Coles,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant