Les Kurdes irakiens réclament des frappes en Syrie

le
0

ERBIL, Irak, 19 septembre (Reuters) - Le président du Kurdistan autonome irakien, Massoud Barzani, a demandé vendredi à la communauté internationale d'"utiliser tous les moyens" pour protéger la ville syrienne de Kobani, assiégée par les djihadistes de l'Etat islamique (EI). Les combattants de l'EI, après avoir pris le contrôle d'une vingtaine de villages syriens, encerclent Kobani, également appelée Aïn al Arab, non loin de la frontière entre la Syrie et la Turquie. (voir ID:nL6N0RK2R8 ) Plusieurs milliers de civils kurdes ont fui le secteur pour tenter de se réfugier en Turquie. "J'appelle la communauté internationale à utiliser tous les moyens, le plus rapidement possible, pour protéger Kobani", a dit Massoud Barzani. "Il faut frapper et détruire les terroristes de l'EI, partout où ils se trouvent", a-t-il ajouté. L'aviation américaine a déjà conduit depuis le 8 août des raids en Irak contre les djihadistes. La France a mené une première frappe vendredi matin. (voir ID:nL6N0RK2EI ) Le 10 septembre, le président américain Barack Obama a déclaré qu'il n'hésiterait pas à attaquer les djihadistes, même en Syrie. (Isabel Coles; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant