Les Kurdes irakiens continuent de progresser autour de Sindjar

le
0

DOHUK, Irak, 19 décembre (Reuters) - Les forces kurdes irakiennes ont annoncé vendredi avoir repris du terrain aux djihadistes de l'Etat islamique après avoir percé le siège du mont Sindjar, dans le nord-ouest de l'Irak. Selon un haut responsable kurde, les "peshmergas" ont délogé les djihadistes du district de Snuny, au nord de Sindjar et sont proches de reprendre le contrôle de la totalité du secteur. La percée du siège de Sindjar, jeudi, où des centaines de membres de la minorité yazidie étaient encerclés depuis le mois d'août, est la principale victoire militaire à ce jour par les forces du Kurdistan irakien, appuyées par les frappes aériennes de la coalition internationale, dans la guerre engagée contre l'organisation Etat islamique. "Nous n'avons pas encore commencé à évacuer ces gens. Nous sommes toujours en train d'installer des positions défensives. Ensuite nous les ramènerons", a précisé Zaim Ali, commandant des forces kurdes pour les secteurs de Sindjar, Zumar et du barrage de Mossoul. Quelque 8.000 peshmergas participent à cette contre-offensive dirigée par le président du Kurdistan irakien, Massoud Barzani, en personne. L'objectif est d'atteindre la ville de Sindjar, située sur le flanc sud de la montagne, sur la route reliant Mossoul et la Syrie voisine, soit un axe majeur pour les djihadistes de l'Etat islamique qui se sont emparé depuis juin de larges portions des territoires syrien et irakien, dont la ville de Mossoul. (Isabel Coles et Saif Hameed; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant