Les Kurdes irakiens certains de l'origine de leur pétrole

le
0
    LONDRES, 30 novembre (Reuters) - Le gouvernement du 
Kurdistan irakien a garanti lundi que le pétrole brut acheminé 
par oléoduc vers le port turc de Ceyhan est vérifié et que son 
origine ne pose aucun problème. 
    "Chaque goutte de pétrole est vérifiée et comptabilisée. 
L'origine du pétrole de cet oléoduc ne pose, et ne peut poser, 
aucun problème", a dit dans un communiqué le ministère du 
Kurdistan irakien aux Ressources naturelles. 
    Ce communiqué vient en réponse aux accusations selon 
lesquelles du pétrole extrait sur des territoires occupés par 
l'Etat islamique est acheminé par un oléoduc exploité par les 
Kurdes irakiens. 
    Vladimir Poutine a lié lundi la décision turque d'abattre un 
Soukhoï de l'armée de l'air russe la semaine dernière près de la 
frontière syrienne répondait à une volonté de protéger les 
livraisons de pétrole en provenance des territoires contrôlés 
par l'Etat islamique.  ID:nL8N13P4V1  
    Selon des responsables américains de la défense, l'Etat 
islamique percevait jusqu'au mois dernier quelque 47 millions de 
dollars (44,5 millions d'euros) de recettes pétrolières 
mensuelles. 
    Le communiqué du gouvernement régional du Kurdistan (GRK) 
ajoute que chaque cargo chargé dans le port de Ceyhan est lui 
aussi vérifié et que la qualité du pétrole est analysée. 
    Depuis 2014, les exportations pétrolières du Kurdistan 
irakien dépassent celles de l'Etat irakien. Elles avoisinent 
actuellement les 500.000 barils par jour (bpj). 
    La région s'est fixé pour objectif d'exporter un million de 
bpj, mais également de s'installer sur le marché du gaz naturel. 
 
 (Amanda Cooper,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant