Les Kurdes du PKK amorcent leur retrait de Turquie

le
0
Première étape d'un règlement politique, les rebelles commencent à quitter leurs montagnes turques pour le Kurdistan irakien.

CNN Türk a ouvert jeudi son journal télévisé avec une annonce solennelle qui était attendue par tout le pays: «Ils se retirent.»

Derrière le bandeau, des images d'archives montrent des hommes en treillis vert qui se fondent dans la montagne environnante. Nul n'est besoin de préciser qui sont ces «ils», perçus soit comme des «terroristes» par la grande majorité des Turcs, soit comme des frères d'armes par la minorité kurde. «Ils», les rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), ont donc entamé officiellement leur retrait du territoire turc le 8 mai, comme l'avait annoncé leur chef militaire, Murat Karayilan, fin avril. C'est «un jour normal», a tenté de banaliser Muammer Güler, le ministre de l'Intérieur, pour désamorcer les tensions politiques qui accompagnent ce repli. Il s'agit surtout d'une étape essentielle à ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant