Les kamikazes de Paris voulaient-ils attaquer le nucléaire belge ?

le , mis à jour à 17:57
0
Le directeur du programme de recherche et de développement nucléaire belge était surveillé par des terroristes.
Le directeur du programme de recherche et de développement nucléaire belge était surveillé par des terroristes.

C'est une révélation exclusive du média belge La Dernière Heure

, qui dit se fonder sur des informations "recoupées à de très bonnes sources" : les perquisitions menées en Belgique à la suite des attentats du 13 novembre ont permis aux enquêteurs de découvrir une bien étrange vidéo, en décembre dernier. Une véritable vidéo de surveillance clandestine, non pas de seulement quelques minutes, mais d'une durée totale d'une dizaine d'heures.

Cette surveillance en caméra cachée était en fait braquée sur l'entrée du domicile d'un homme en Flandre. Un homme que les enquêteurs mettront un certain temps à identifier. Les terroristes surveillaient en fait les allées et venues? du directeur du programme de recherche et de développement nucléaire belge. Préparaient-ils un autre attentat contre des installations nucléaires belges ? L'enquête se poursuit.

Une fois la cible de cette surveillance identifiée, les enquêteurs ont analysé les caméras de surveillance publique pour remonter le fil de cette étrange surveillance. C'est ainsi qu'ils ont découvert que cette vidéo a bien été captée via une caméra cachée dans un bosquet, "récupérée sur place par deux suspects repartis à bord d'un véhicule tous feux éteints". Si les deux hommes n'ont pas pu être identifiés formellement, les enquêteurs sont en revanche certains qu'un lien existe entre eux et la cellule terroriste...

Lire la suite sur Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant